Parution de Education et socialisme à l’épreuve du pouvoir, par Jean Battut

mercredi 4 février 2015
popularité : 100%

Cet ouvrage présente et analyse la correspondance de l’auteur avec François Mitterrand durant la période particulière où il occupa les fonctions de Président de la République. Suivant le fil des deux septennats, l’auteur livre ces documents jusqu’alors inédits pour les mettre en perspective, évoquant les grands débats sur l’éducation qui ont traversé ces 15 années de pouvoir.

La première période aborde la question si essentielle de la place de l’enseignement privé et de son éventuelle nationalisation lors des premières années de pouvoir. Puis la correspondance traite des velléités d’implantation de Michel Rocard dans le syndicalisme enseignant, stratégie de son opposition à François Mitterrand qui se confond avec l’affrontement des cadres du PS en quête de crédibilité pour une succession.

En une analyse plus linéaire, de semaine en semaine, l’ouvrage suit la crise du syndicalisme enseignant de 1992 à 1994, dates de la scission de la FEN et de la création de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU). De 1990 à 1994, le parcours buissonnier qui caractérise cette correspondance s’affirme plus fortement par la communication à François Mitterrand de comptes rendus des travaux de la section de la conjoncture et des affaires économiques du Conseil Economique et Social qui marquent le jeu entre partenaires sociaux face à la politique de rigueur arrêtée en 1983 et à la mondialisation. Enfin, car il ne peut en être autrement entre ces deux acteurs de la vie nivernaise, on y trouve des échanges qui faisaient les délices du Président sur ce fief qu’il avait dû, à regret délaisser pour les plus hautes fonctions.

Ce livre est le prolongement du livre Quand le syndicalisme enseignant rencontre le socialisme, notes régulières transmises par la FEN et le SNI à François Mitterrand, écrit pour le même éditeur qui concernait la période 1975 - 1979.

Jean Battut, instituteur, secrétaire général de la section de la Nièvre du syndicat national des instituteurs (SNI) de 1963 à 1969 ; secrétaire général de la Fédération de la Nièvre du Nouveau Parti Socialiste de 1969 à 1971 ; conseiller auprès de François Mitterrand sur les questions d’éducation de 1975 à 1979 ; secrétaire national du SNI de 1979 à 1981. Il est docteur en histoire et auteur des ouvrages François Mitterrand le Nivernais, 1946-1971, La conquête d’un fief (2011, L’Harmattan), Changer l’école pour changer la vie, 1971-1981, François Mitterrand, la gauche et l’éducation (2012, L’Harmattan) et Quand le syndicalisme enseignant rencontre le socialisme, 1975-1979, Notes régulières transmises par la FEN et le SNI à François Mitterrand (2013, L’Harmattan).


Commentaires