Assemblée générale 2009-2010 - Compte-rendu

mardi 9 février 2010
par Guy Putfin
popularité : 52%

L’assemblée générale de l’HIMASE s’est réunie le jeudi 14 janvier 2010 au siège SGEN-CFDT.

L’assemblée générale a été précédée à 15h d’un exposé de Nathalie Sévilla, maître de conférence à l’IUFM de Lorraine, université de Metz, sur “Les militants et militantes de la Ligue de l’Enseignement dans l’entre-deux guerres”.

Comme les années précédentes, les membres du comité de parrainage avaient été conviés à la conférence. Ils ont été ensuite invités à assister à l’assemblée générale.

Présents : Louis Astre, Jean Battut, Luc Bentz, Marcel Berge, François Bouillon, Alain Chauvet, Alain Dalançon, Joël Devoulon, Marc Douaire, Laurent Frajerman, Jacques Girault, Roger Hontebeyrie, Tony Legendre, Gérard Montant, Claude Pennetier, François Printanier, Guy Putfin, Gérard Réquigny, Jean-Paul Roux, Julien Veyret, Jean-Luc Villeneuve, Louis Weber.

Excusés : Paul Berger, Bernadette Groison, Guy Georges, Michel Gevrey, André Henry, Jean-Jacques Marie, Louis Métral, Joël Oger, Bernard Pabot, Jacques Rouyer.

Nous avons été accueillis par Joël Devoulon, secrétaire national du SGEN-CFDT. Jacques Girault, président de l’association, ouvre l’assemblée générale, et donne la parole au secrétaire général, Guy Putfin pour présenter le rapport d’activité.

Rapport d’activité (décembre 2008 - décembre 2009)

Compte tenu des difficultés à trouver une date en fin d’année 2009, nous avons décidé de tenir notre assemblée générale 2009 au début 2010.

Le compte-rendu de notre dernière assemblée générale du 16 décembre 2008 a été publié dans Himase-infos n° 6 de février 2009 (et non 2008 comme c’est indiqué par erreur sur le Bulletin ; mais vous aviez rectifié de vous-mêmes !).

Nous avons organisé le 12 mars, dans l’amphithéâtre du CHS (Centre d’histoire sociale du 20° siècle), un colloque sur le militantisme enseignant et ses évolutions. Je vous en rappelle rapidement le contenu. Il fut ouvert par un exposé de Laurent Frajerman sur le thème de “L’engagement des enseignants (1918 -1968). Figures et modalités”. Puis Julien Veyret présenta une bibliographie. Ensuite la table ronde qui réunissait Nicolas Bénies, Guy Georges, Jean-Jacques Marie, Daniel Renard, Jean-Luc Villeneuve fut animée et introduite par un exposé de Bernard Pudal. Nous pouvons dire que ce colloque fut un succès. Il a réuni 25 participants, et 3 collègues s’étaient excusés. Ce nombre peut paraître faible dans l’absolu, mais si on le compare au public d’autres colloques du même genre, il se situe dans une moyenne fort honorable !

Notre bureau s’est réuni le 2 mars 2009 à l’IRHSES, pour préparer le colloque du 12 mars, et pour discuter de la méthode de travail pour les biographies (mise en commun des listes de militants à biographier pour éviter les oublis et refléter la réalité militante, utilisation de Maitron plus).

Le bureau s’est encore réuni le 10 novembre au CHS, siège de notre association. Il a accueilli Jean-Luc Villeneuve, président de l’IREA, du SGEN-CFDT, qui occupe désormais au bureau la place qui avait été réservée au SGEN. Le bureau a préparé notre assemblée générale et l’intervention qui la précède, et a décidé de l’ouverture d’un site spécifique différent de celui du Maitron.

Deux Bulletins Himase infos ont été rédigés et envoyés, y compris par la poste pour celles et ceux qui n’ont pas d’adresse internet ou qui ont donné une adresse qui ne fonctionne plus (de 25 à 30 personnes).

Le n° 6, en février, en plus du compte-rendu de l’assemblée générale, annonçait le colloque du 12 mars, sa problématique et son programme.

Dans le n° 7, de novembre 2009, nous avons publié le texte de la contribution de Laurent Frajerman au colloque du 12 mars. Les autres contributions seront publiées dans un ou plusieurs numéros suivants. Et nous avons donné la liste des militants de l’éducation dont le nom commence par la lettre D.

L’association était bien représentée à la journée Maitron du 16 décembre. Notre président Jacques Girault y présenta nos travaux.

Enfin, Louis Weber, notre trésorier, a mis en oeuvre les décisions du bureau, et a loué un espace internet et ouvert un site www.himase.fr qu’il a organisé et déjà largement alimenté, y compris avec plusieurs interventions de notre colloque qui n’ont pas encore été publiées.

Le rapport d’activité est adopté à l’unanimité.

Rapport financier

Louis Weber, trésorier présente ensuite le rapport financier (2008-2009)

L’exercice 2008-2009 a été marqué par un certain retard dans les rentrées de cotisation à l’automne 2009. Ce qui a créé un léger déficit dans les opérations courantes. Il faut noter cependant que des dépenses nouvelles ont été engagées pour la préparation et la mise en œuvre du site Internet.

Globalement, la situation financière reste donc tout à fait saine. Ce qui permet à l’association de garder une marge de manœuvre financière confortable, et ceci même en l’absence de subventions.

Toute notre communication est à peu près gratuite, nos bulletins étant réalisés bénévolement et leur diffusion étant exclusivement électronique (à part pour ceux de nos membres qui n’ont pas d’adresse Internet, les frais d’envoi ayant été pris en charge jusqu’ici par des associations membres de l’Himase). Guy Georges a obtenu que la Bred ne nous impose pas de frais élevés de gestion du compte.

Les dépenses se sont limitées à l’achat de petit matériel de bureau (enveloppes et timbres), à quelques dépenses liées au colloque (participation aux frais de voyage d’un des intervenants) et à quelque 200 euros de dépenses pour le site Internet.

Les participants prennent connaissance d’une fiche du relevé des opérations effectuées sur le compte Bred que le trésorier fait circuler.

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

Quitus de sa gestion est donné au trésorier.

Projet de budget (2009-2010) présenté par Louis Weber.

Les recettes escomptées proviennent uniquement des cotisations. Toute éventuelle subvention viendra donc en supplément. Le projet de budget table sur une cinquantaine de membres cette année, ce qui devrait être un objectif raisonnable.

Les prévisions de dépenses sont regroupées en trois catégories :

1) Les dépenses de fonctionnement, en hausse, notamment pour les frais postaux.

2) Les dépenses pour activités.

3) Comme l’an dernier, une provision, modeste, pour financer le travail de documentation et de recherche.

Projets pour 2010

Deux sujets sont soumis à la discussion de l’assemblée générale : le site, et le dictionnaire des enseignants.

Le site de l’Himase.

Louis Weber explique que le site créé devra être enrichi, pour sa présentation (un bandeau nouveau à composer), et pour son contenu. Il a pour l’instant prévu un certain nombre de rubriques (statuts, comité de parrainage, adhésions, bulletins à télécharger, colloque) qu’il conviendra de compléter et d’enrichir : notamment une rubrique concernant la biographie des militants disparus, l’annonce de publications, les listes de biographies, et toutes autres rubriques qui paraîtront utiles. La question se pose des autorisations d’accès pour intervenir sur le site. Il semble que dans l’immédiat, la formule à retenir soit celle d’un administrateur et de plusieurs accès pour des rédacteurs.

Le dictionnaire enseignant.

Jacques Girault rappelle que la création de l’Himase s’est faite autour de ce projet, et qu’il convient désormais de réfléchir à sa réalisation. Ce ne pourra pas être un dictionnaire imprimé sur papier, mais un dictionnaire électronique. Claude Pennetier, directeur du Maitron, précise que les biographies se trouvent désormais sur la base Maitron en ligne, à partir de laquelle tout le reste est développé, et qu’il existe depuis peu dans la rubrique “dictionnaire” une “balise” intitulée “enseignants”. Cette balise ne concerne pas encore l’ensemble des notices, mais elle devrait progressivement leur être affectée. Cela permettra d’avoir accès à un dictionnaire “enseignants” en ligne à partir de la base générale du Maitron.

Dans la discussion il est fait état de l’existence d’autres dictionnaires professionnels (cheminots, électriciens), qui leur donnent une bonne visibilité ; mais d’autre part, selon Louis Astre, les enseignants sont intégrés dans le mouvement ouvrier et il n’est pas souhaitable de les traiter à part avec un dictionnaire indépendant. L’outil en place sur Maitron en ligne modifie la réflexion sur le type de dictionnaire à créer, et il ne semble pas possible de la mener plus avant aujourd’hui.

Élection du bureau pour 3 ans

Les membres sortants sont de nouveau candidats, à l’exception de Laurent Frajerman. Un nouveau candidat s’est manifesté : Gérard Montant, ancien secrétaire général du Snetp-CGT, puis de la FISE, auteur de “ Un certain regard… Un demi-siècle d’histoire des enseignants à la C.G.T. ” publié par l’IHS-CGT en 2008.

Sont élus membres du bureau, et reconduits dans leur fonction :

Jacques Girault, président Claude Pennetier, vice-président  Jean Luc Villeneuve, vice-président Guy Putfin, secrétaire général Louis Weber, trésorier

Membres : Luc Bentz, Alain Dalançon, Gérard Montant, Julien Veyret, et un ou une représentant(e) au titre de la FSU, à préciser.


Commentaires