Bureau du 4 octobre 2011

dimanche 9 octobre 2011
par Weber Louis
popularité : 3%

Compte-rendu de la réunion du bureau du 4 octobre 2011, à l’IRHSES

PDF - 213 ko
Bureau du 4 octobre 2011

Présents : Jean Battut, Alain Dalançon, Gérard Montant, Claude Pennetier, Guy Putfin, Gérard Requigny, Jean-Luc Villeneuve, Louis Weber.

Participait également à la réunion, Paul Boulland, de l’équipe du Maitron

Excusés : Gérard Aschieri, Luc Bentz, Jacques Girault, Jean-Michel Laxalt.

Adhésions et cotisation

Globalement les adhérents sont les mêmes, tous ne sont pas à jour de leur cotisation. L’envoi du n° 9 d’Himase-Infos fait rentrer des cotisations. Paul Boulland adhère à l’association.

Listes de biographiés et rédaction des biographies

Les difficultés rencontrées dans l’élaboration des listes telles qu’elles étaient publiées dans Himase-infos viennent en partie de la modification de la méthode utilisée pour réaliser le dictionnaire papier et le CD ROM. C’est désormais Maitron + qui sert directement à élaborer le dictionnaire définitif. De son côté MEL a vocation à regrouper tout ce qui est rédigé y compris les mises à jour et les ajouts des périodes précédentes. On remarque que la rubrique dictionnaire enseignants de MEL est plus large que le corpus syndicalisme enseignant de Maitron + .

Pour les prochains volumes, les listes seront plus faciles à réaliser. C’est donc pour les volumes 6 et 7 que les listes demandent à être précisées. Il faut aussi savoir exactement ce qu’on entend par enseignant. Certains, notamment ceux qui ne sont pas syndicalistes peuvent relever d’autres groupes (communistes, socialistes, intellectuels par exemple).

Le bureau décide que les listes de biographiés seront mises directement sur le site quand elles seront disponibles et qu’on n’attendra pas leur élaboration pour publier le Bulletin Himase-Infos.

Il faudra voir aussi comment utiliser au mieux les listes élaborées à partir des archives de l’OURS et de la Fondation Jean Jaurès (signalisation sur Maitron + ?).

Pour répondre à la demande d’une réunion spécifique sur les biographies, il est proposé de faire un stage pratique (avec les instruments informatiques) pour l’Himase.

Le bureau accepte cette proposition et décide de faire, le même jour, un stage pratique et de le continuer l’après midi par une réunion de bureau qui pourra préparer l’assemblée générale et le colloque. La date du jeudi 15 décembre à 10 h à l’IRHSES est retenue.

Assemblée générale et colloque

L’assemblée générale et le colloque auront lieu le même jour, sur une journée complète, comme pour la journée Maitron. Nous commencerons le matin par l’assemblée générale de l’Himase, puis suivra le colloque en fin de matinée et l’après midi.

Pour le colloque, l’intervention d’Aissa Kadri est retenue : une présentation générale sur les enseignants en Algérie pendant la guerre d’Algérie, et des biographies “exemplaires” et divergentes (par exemple, le maire de Saïda et le maire de Sidi bel Abbès). Il faut voir avec lui les modalités précises (appels à témoins, discutants ...) et prévoir du temps pour la discussion et le questionnement avec les participants, dont certains peuvent avoir des témoignages ou des informations à apporter. Il faut voir également si l’Himase essaie d’obtenir une subvention notamment pour publier les actes du colloque.

Guy Putfin et Louis Weber sont chargés de rencontrer Aissa Kadri pour préparer plus en détail, avec lui, cette journée.

La date du vendredi 27 janvier 2012 est retenue pour cette journée Himase, au cours de laquelle se tiendra l’assemblée générale et le colloque sur les enseignants en Algérie pendant la guerre d’Algérie. L’amphithéâtre de la rue Malher n’étant pas libre ce jour là, et le bureau souhaitant que cette journée ait lieu dans Paris, dans un lieu facilement accessible et près duquel on puisse aller déjeuner, l’IRHSES a proposé que cette journée se tienne dans la grande salle de réunion du SNES, ce que le bureau a accepté.

Une proposition d’un autre colloque ( à l’automne 2012) sur les positions des syndicats enseignants, et leur évolution, pendant la guerre d’Algérie sera discutée lors de l’assemblée générale.

Demande de stage à l’Himase

Une demande de stage auprès de l’Himase a été faite par Marité Andrieu, dans le cadre d’une formation de licence d’écrivain public (travail sur des récits de vie, des témoignages, des biographies...)

L’Himase en tant que telle n’a pas de structure pour envisager de prendre une stagiaire, mais le Maitron ou les instituts de recherche des organisations membres de l’Himase sont plus adaptées pour répondre à cette demande.

Jean-Luc Villeneuve se déclare intéressé pour l’IREA du SGEN-CFDT. Une réponse en ce sens sera envoyée à Marité Andrieu pour qu’elle prenne contact avec l’IREA.

Le secrétaire général,

Guy Putfin


Commentaires